Je m’allège : LA SALLE DE BAIN

La salle de bains devrait être, selon moi, un endroit très zen.

Bien souvent elle est à l’opposé : encombrée d’une multitude de flacons, de tubes, d’accessoires et de médicaments accumulés…

Les médicaments périmés ou non utilisés seront apportés à la pharmacie, dans un sac, sans leur emballage ni notice.C’est la collecte Cyclamed.

Puis sera jeté ce qui doit l’être : les fonds de pots, les cosmétiques trop anciens ou qui ont séché, par exemple.

On enchaîne avec un sac « à donner » dans lequel on met les produits d’hygiène et de maquillage que nous n’utilisons pas (fond de teint trop clair, rouge à lèvres trop vif, par exemple …)

Lors de cette première étape, je ne regarde pas la composition des produits, je finis ceux que j’ai décidé de conserver et je continue d’utiliser ceux que j’ai choisis. Les jeter me donnerait un sentiment de gâchis que je préfère éviter. Les donner (alors que la composition ne me convient pas) me semble un peu limite. Ce qui n’est pas bon pour moi l’est-il pour l’Autre ?!

Je les remplacerai donc progressivement, dès qu’ils seront terminés, par des produits qui correspondront mieux à mes critères : une composition la plus naturelle possible, des emballages recyclables ou rechargeables (ou mieux : pas d’emballage du tout), un fabricant qui produit avec éthique…

Je préfère renouveler progressivement mes produits d’hygiène et de beauté, ce qui me permet de bien prendre le temps de me questionner sur la nécessité de renouveler ou non, de remplacer peut-être par quelque chose de durable.

J’ai d’ailleurs déjà remplacé mon gommage pour le corps par une brosse naturelle et je m’exfolie désormais de cette manière.*

Côté linge de toilette, un jeu complet (drap de bain, drap de douche et 2 serviettes) est suffisant + une serviette pour un éventuel invité.

Je prends beaucoup de plaisir à partir à la recherche du produit idéal, du produit choisi, « pensé ».

Je me sens également de mieux en mieux au fur et à mesure que le nombre de flacons et d’accessoires diminue. Passer de la Vanity qui déborde à la petite trousse suffisante me procure un sentiment de contentement qui me donne vraiment envie de continuer !


*L’exfoliation à sec (ou Dry Brushing pour les anglophones) se pratique de préférence le matin, deux ou trois fois par semaine.

On part des pieds (ou des mains) en faisant de petits mouvements circulaires et en allant vers le cœur.
On dose bien la pression de façon à ne pas abimer la peau.

On termine par une bonne douche et une bonne hydratation du corps.

Et voila !