Je m’allège : LA CUISINE

On continue le désencombrement …
Côté cuisine, se débarrasser des gadgets en tout genre que l’on accumule au fil du temps, des aliments périmés et des ustensiles en doublon est un bon début.

On peut passer en revue, par exemple, l’électroménager qui ne sert jamais (saucier à béarnaise etc… ) ou celui qui peut être remplacé par des objets simples et durables se passant d’électricité : l’ouvre-boite électrique par un ouvre-boîte manuel de qualité,
le couteau électrique par un bon couteau bien choisi et sa pierre à aiguiser.

Ne conservez que ce qui vous est utile régulièrement ainsi qu’un appareil convivial qui vous permet de recevoir vos amis dans la décontraction : appareil à raclette, à fondue ou plancha… selon votre style de vie.

Le premier électro qui est sorti de ma cuisine a été la cafetière « goutte à goutte ». Je l’ai remplacée par une Bialetti familiale. Le café est excellent. Elle est inusable. Je n’ai jamais opté pour Nespresso (de toute façon George n’est pas libre !). J’ai aussi banni le micro-ondes.

A éliminer également les plastiques de type Tupperware, pratiques sans doute, quoique envahissants et nécessitant parfois, à eux seuls, tout un espace de rangement.

Ils peuvent être avantageusement remplacés par des bocaux en verre ou des boites en métal (ma chasse aux plastiques continue mais j’en ai déjà éliminé 80 %).

En abandonnant le prêt à manger pour découvrir le plaisir d’une cuisine simple, vous abandonnerez aussi certains appareils spécifiques et devrez, en compensation, réintégrer de bons ustensiles basiques : un bon couteau d’office ou une râpe 4 faces par exemple.

Abandonnez les gadgets au profit de valeurs sûres.
Exit l’éclateur de maïs ou le coupe-œuf en forme de cœur !
Partir à la recherche DU couteau d’exception est un vrai plaisir. Le coutelier passionné, que vous ne manquerez pas de dénicher, répondra avec enthousiasme à vos interrogations. Mieux qu’en grande surface, non ?

Triez vos livres de cuisine et confectionnez votre livre de recettes bien à vous : les recettes que vous aimez cuisiner, celles que votre famille et vos amis apprécient de déguster.

Faites aussi le tri de votre vaisselle : bannissez l’ébréché, le plat à asperges qui n’a jamais servi ou les mugs en surnombre…
Gardez les belles pièces et ne les réservez plus pour les « occasions ». Pourquoi ne pas se servir des belles choses au quotidien ?

Moins vous aurez de vaisselle et moins vous utiliserez le lave-vaisselle et, un jour, vous le vendrez, vous le donnerez ou simplement ne le remplacerez pas lorsque qu’il rendra l’âme.

Vous désencombrerez votre cuisine non seulement de l’appareil ménager mais aussi ne consommerez plus les produits de lavage et le sel anti calcaire qu’il supposait. Plus de réparateur non plus, ni d’entretien, ni de rachat à prévoir.

Une brosse à vaisselle, un égouttoir et un torchon ne tomberont jamais en panne et se suffisent à eux-mêmes.

Et on profite de ce moment de vaisselle en mode manuel pour écouter un bon morceau de musique !


Petit diaporama de mes 10 essentiels en cuisine :

 

 

Votre commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *