Je m’allège : LA CHAMBRE

Quand on évoque le désencombrement de la chambre, on pense immédiatement et à juste titre au dressing car, oui, nous sommes à une époque de surconsommation quasi-généralisée et le vêtement,lui, fait partie des secteurs dans lesquels on surconsomme puissance 1000 !

Quand on évoque une chambre minimaliste, je ne peux m’empêcher de penser à une chambre monacale et austère et lorsque je me balade sur le Net en quête d’inspiration, je rencontre, la plupart du temps, des chambres trop dépouillées à mon goût et très souvent presque totalement blanches (murs, linge, meubles…)

S’il est vrai que le blanc est synonyme de pureté, de légèreté et de simplicité, il devient pour moi « inconfortable » dans une chambre. Je trouve les chambres blanches médicales et froides : pas très propices à la relaxation, au cocooning et à mon bien-être. J’ai donc cherché l’inspiration : une chambre simple mais chaleureuse et j’ai trouvé ça (j’aime beaucoup cette ambiance de tons neutres et de textures douces) :

Je suis donc partie de ma petite liste de meubles et objets essentiels pour ma chambre pour l’associer à la palette de cette photo d’inspiration.

La palette :

chocolat/gris clair/beige/blanc/noir

 

 

 

La liste :

un lit !!
une petite commode et une petite penderie (ou un placard intégré, c’est tellement mieux !)
une couette et deux oreillers
une couverture en laine (un indispensable à posséder, voyez ici)
deux housses de couette (une dans le lit, une qui sèche après lavage)
quatre taies d’oreiller
une chaise (pour poser les vêtements ou pour atteindre la dernière étagère du dressing …)
une lampe
une ou deux plantes
un ou deux cadres
un bel objet

… et on s’arrête ici.

Le minimalisme ce n’est pas ça (même si, pour certains, cela peut le devenir)

Ça, pour moi, c’est de l’ascétisme. Cela peut correspondre bien sûr à ce dont un individu à besoin pour se sentir épanoui.

Le minimalisme, c’est la recherche très personnelle du point d’équilibre, la recherche du minimum nécessaire à son propre bien-être en supprimant, au fil du temps, tout ce qui ne se révèle pas indispensable à une vie sereine et légère. A chacun son rythme, à chacun son minimum.

A vous donc de choisir votre palette pour vous sentir bien dans votre chambre. A vous de choisir les objets essentiels à votre bien-être dans cette pièce qui doit être la plus propice possible à la détente et au sommeil .